lundi 26 octobre 2009

Offrir un nouveau territoire à la botanique de l'extrême

© Photo de l'auteur du blog.
Lichens, vallée de l'Ubaye.

Les corolles de khôl du lichen vert cendré s'épanchent sur les blocs oxydés.
Des touches incertaines s'aventurent. Des îlots s'implantent. Ourlés de leurs frontières contrastées, ils anticipent la colonisation poudrée d'un futur humus.
Tous ensemble, délicatement, ils offrent un nouveau territoire millimétré à cette botanique de l'extrême.
Enregistrer un commentaire