jeudi 15 octobre 2009

Multiplicité des sens : découverte d'une oeuvre de Eileen Napaltjarri (mise à jour)


With the courtesy of Papunya Tula artist
© Eileen Napaltjarri
© Collection privée Brocard-Estrangin
Des plus secrets au coeur du "temps du rêve", aux plus créatifs, les différents niveaux de lecture d'une peinture aborigène restent d'une fécondité rare.

Le regard s'évade selon différents points de vue, des grains de sable déposés avec virtuosité par l'artiste, aux magnifiques empreintes imprimées par le vent dans le creux des dunes.

Plus loin encore, la cartographie du lieu transparaît à travers ces jeux de lignes, de crètes et d'excavations.

Dans ce tableau se révèlent aussi bien les jeux des dunes à l'ouest de la communauté de Kintore, que les lignes foncées, symbolisant des lances et des nulla nullas d'un groupe d'homme et de femmes voyageant tout autour. L'homme s'efface mais reste visible à travers son outil, son objet associé à son genre.

Dans ce travail vibrant d'Eileen Napaltjarri apparaît également autour des trous d'eau de Tjiturrulpa, dans une atmosphère douce relevée par le pointillage audacieux, la symbolique des aliments récoltés dans le bush australien. L'igname, le raison sec et les petites tomates de pura.

Une composition habile de la communauté de Papunya, dont les multiples sens suggérés invitent au voyage ou à la méditation...

La photo de cette oeuvre d'Eileen Napaltjarri est présentée sur le blog avec la ‘Courtesy of Papunya Tula Artists Pty Ltd’.
Enregistrer un commentaire