vendredi 4 janvier 2008

Alexandra, Alexandrie... une ville pour toujours

"Alexandra, Alexandrie
Alexandrie où tout commence et tout finit..." Cette chanson de Claude François, composée en 1978, trotte dans ma tête. 30 ans et pas une ride. Un peu comme ces immeubles de la ville du Grand Alexandre, sous la lumière chaude du soir qui estompe les injures du temps.

Le Cinéma Métro d'Alexandrie, tout entier dédié à l'Art Déco.
Egalement représentée en dessin par une jeune artiste.

Cette ville déconcerte le visiteur. De la cité antique il ne reste que peu de choses : la colonne de Pompée, l’amphithéâtre de Kom-el-Dick, les catacombes de Kom-el-Chouqafa, la villa des oiseaux avec une superbe mosaïque, et quelques vestiges sortis de l'eau par les équipes du CEAlex, dépendant du CNRS.
On parle également de l'ouverture future au public de la citerne EL-NABIH, très beau témoignage du système d'alimentation en eau de la ville, composée sur plusieurs niveaux de colonnes et chapiteaux antiques. A découvrir sur le site du photographe Raymond Collet : de superbes clichés.

Dans le milieu des archéologues, on évoque également des projets fantastiques comme un musée sous-marin ou bien l'anastylose du mythique Phare d'Alexandrie, merveille du monde. Les pierres de la porte monumentale du phare ont été retrouvées sous l'eau au niveau du fort médiéval de Qaitbay. L'anastylose consistera à les ré-élever pour re-composer le premier niveau du phare. Un projet fantastique mené toujours par le CEAlex.

Bref, je ne pouvais évoquer Alexandrie sans parler de la partie antique. Mais l'intention de ce message est surtout de mettre l'accent sur l'Alexandrie moderne, grandiose, avant l'arrivée au pouvoir de Nasser.

Alexandrie, perle de la Méditerranée, fut le RDV de grands architectes, qui y inventèrent des hôtels particuliers, immeubles, espaces publics, pour la grande bourgeoisie et aristocratie de l'époque. L'Art Nouveau, l'Art déco, y trouvèrent des terrains d'expression privilégiés.

Cette ville aujourd'hui peu touristique mérite vraiment le détour pour découvrir une autre Egypte, à la fois antique, médiévale et contemporaine. Quelques photos glanées lors de nos promenades.

La photo ci-dessus est celle d'un immeuble Art Déco, situé en bout de la corniche d'Alexandrie, vers le fort de Qaitbay. Il est juste en face du port des pêcheurs.

A l'intérieur de la ville, toujours le long de la Rue Fouad, ce magnifique immeuble Art déco également représenté par une jeune artiste vivant au pays des Pharaons. Un site plus complet vers ses oeuvres et son dernier livre. Ou une autre nouvelle du blog sur un superbe dessin de portes la cité arabe.

Cette photo souligne quelques éléments Art déco d'un immeuble situé sur la corniche, près de la Grande Bibliothèque.

Pour visualiser cet immeuble Art Déco, il convient de rentrer dans la ville par la rue Fouad, véritable artère de la Cité.

Un autre immeuble monumentale, dans l'esprit Art déco. Les appartements à l'intérieur sont assez grands, entre 200 et 400 m2. De quoi inviter, recevoir, et y organiser de grandes fêtes. Des éléments d'époque existent encore comme les chiffres romains soulignant les étages, les ascenseurs en bois exotique, les boites aux lettres, les poignées de porte...

Nous ne sommes pas à Bruxelles, mais les très beaux sgraffites rouges, avec des griffons, sur un immeuble plus classique, soulignent le raffinement de cette construction.

Un autre immeuble grandiose, à la facture plus classique. Il convient de noter que le pierre de taille est absente. Derrière les décorations en stuc se trouve la brique rouge. Et tout cela resiste tant bien que mal à l'air marin.


Un immeuble sur la corniche, dans la lumière du soir, avec ses balcons ouvragés, dans un esprit Art déco orientalisé. Toute cette richesse, cette beauté est déconcertante dans une ville malmenée où beaucoup de chefs d'oeuvres disparaissent en particulier dans la ville arabe. Mais ce sera l'occasion d'une autre nouvelle.

Quelques liens pour en savoir plus :
La ville d'Alexandrie dans Wikipédia
L'antenne du CNRS, et le fouilles du CEAlex
Le livre de dessins "Visage d'Alexandrie"
Quelques images sur la ville sur le site d'Alain Guilleux
Le chantier naval d'Alex déjà présenté dans une autre nouvelle du blog

technorati tags:
Enregistrer un commentaire