mercredi 3 octobre 2007

Naissance de l'art : par l'outil de pierre

De quand date la naissance de l'art ? C'était un peu la question clef d'un article du journal Le Monde il y a deux ou trois ans. Le journaliste évoquait cette pierre taillée posée au fond d'une tombe. Il y a en avait plusieurs. Des petites, grandes, polies, ou aux arêtes bien vives.

Mais cette pierre là était bien différente. Elle était posée sur le corps et offrait en son centre, comme cerclée par le travail du tailleur une inclusion naturelle. Cela ne pouvait être un hasard. Ce motif était centré avec de réelles qualités esthétiques. Il y avait clairement recherche, sensibilité aux prémices de cette humanité découvrant l'au-delà après la mort.

Le journaliste y voyait, comme les archéologues d'aileurs, la naissance de l'art. L'hypothése était audacieuse et ne manquait pas de me séduire.

Aussi quand je tombais sur cette pierre taillée, probalement une silexite, il y a quelques mois au Niger, je ne pus m'empêcher de penser à ces premiers artistes.

Le mouvement des lignes rouges, comme des larmes de sang donne un effet presque vivant à cet objet. Volontiers on se laisse imaginer les ouvriers s'en armant à la fin du paléolithique.

Le tailleur est-il resté indifférent lors de son travail ? A-t-il pu ignorer, sans jouer avec les mouvements impulsés sur cette surface ? En tous les cas un beau clin d'oeil à travers le temps que je voulais partager avec vous.
Enregistrer un commentaire