mardi 2 octobre 2007

Art aborigène : vibration de l'eau

Site de Tjukurla par Josephine Napurrula, with courtesy of Papunya Tula artist ©.
© Collection privée Brocard-Estrangin


Que suggère cette peinture aborigène ? Une vue spatiale des dunes de sable ? L'écoulement subtile de l'eau ? L'ondulation du chemin du serpent ? Ou bien simplement le lit d'un fleuve évanouit ? Josephine Napurrula (1948), artiste de Papunya, reste un peu énigmatique sur son travail et évoque le design associé au site de Tjukurla. C'est vaste et mystérieux mais se conjugue sans doute avec les autres significations évoquées plus hauts.
Le centre de la peinture évoque selon la symbolique aborigène un parcours initiatique ponctué d'étapes autour de sources et trous d'eau. Une marche chantée autour de la région de Kintore.

L'ensemble est riche en vibrations visuelles ce qui renforce le caractère sacré de cette oeuvre originale.

© Josephine Napurrula, with the courtesy of Papunya Tula



Enregistrer un commentaire