lundi 29 octobre 2007

Du petit galet à la monnaie

© Collection privée Brocard-Estrangin
La couleur blonde de la terre ocre du Mali a recouvert durablement ces petits galets en quartz. Leur origine reste assez mystérieuse. Certains archélogues y voient des monnaies protohistoriques, d'autres des objets d'échanges au XIIIe siècle, tant certains exemplaires ont été retrouvés dans des tombes de cette époque.

Aux frontières du Sahara, un peu plus haut vers la Mauritanie certains exemplaires ont été trouvés dans la région de Tichitt, mais à la différence de ceux en photo ils restaient à l'état brut sans ajustements.

Dans la haute vallée de Tilemsi par contre, certains exemplaires plus travaillés, ressemblent assez aux exemplaires présentés ci-dessus, avec des formes arrondies et habilement perçés avec un poinçon en roche dure, qui forme au coeur deux cônes inversés.

J'en utilise certains, enfilés sur un petit cable en métal pour soutenir d'un fil quelques tableaux. Cela étonne, surprend. Certains y voient un collier de figue ou d'abricots séchés. Et ces monnaies reprennent vie dans ces images d'un instant.

Observez avec attention la photo. En son centre se trouve une étonnante pierre noire toute polie et également perçée largement en son centre. Un nomade très pauvre, croisé sur une piste très peu fréquentée au Niger, hormis par la rébellion, me la proposa. Je n'hésitais pas un instant. Il n'avait presque rien, son petit enfant était malade. Et pourtant il nous offrit ensuite du fromage préparé avec ses quelques chèvres.
Enregistrer un commentaire