lundi 23 juillet 2007

Ils surgissent des mers : les restes des anciens


Tiens une devinette. Oui, j'ai toujours aimé les devinettes. Qui aiguisent la curiosité, mettent sur une piste. Amorçent un raisonnement. Tissent un lien avec d'autres univers. Servent de prétexte à une histoire. Bref, tout sauf les devinettes toutes simples. Qui laissent un peu troublé de ne pas avoir trouvé avant qu'on vous le dise. Et là, comme pour passer l'éponge, vous vous en sortez avec une pirouette : mais oui c'est évident. Et hop elle sont aussitôt oubliées comme un mauvais souvenir.

Revenons donc à cette devinette.
A quoi pourraient bien vous faire penser ces 4 objets posés sur le sol ?
Ah s'il n'y avait pas cette drôle de forme sur la gauche, un peu rugeuse je pencherais bien pour des troncs d'arbre, des branches calcinées ou des morceaux de bois flottés. Mais non, cela ne doit pas être cela...

Je sens bien que cette forme est la clef de l'énigme. Ces stries plates me font bien penser à quelque chose... J'y suis. La tête d'un monton rongée par les loups sur les routes de transhumance des Alpes et de ses quelques dents éparpillées. Elles étaient toutes petites mais elles avaient pour une partie les mêmes lignes dessinées sur la dentine.

Mais la taille ici n'a rien à voir. Il s'agirait donc d'un ruminent de plus grande taille ? Sans doute. Surtout si cette forme fait 18 cm de long. Une vache ? Ce n'est pas possible. Cela serait encore beaucoup trop grand.

Je vous donne un indice. Il s'agit d'un animal disparu il y a quelques milliers d'années. Il a croisé l'homme moderne et orne comme une icône les livres sur le Préhistoire.
Certains l'appelaient le roi des steppes du nord.
Un immense mammifère, populaire en plus. Avec une telle dent. Et des bois qui pourraient bien être de l'ivoire abîmée. Voilà j'y suis...

C'est le grand Mammouth !

Une discussion s'enchaîne dans le salon. Mais où as-tu trouvé cela ? En Sibérie ? Le commerce de l'ivoire est interdit. Oui mais celui du Mammouth n'est pas soumis à cette loi. De toute façon il est impropre au travail, trop friable et fragile comme pour ces morceaux.

Mais d'où viennent-ils donc ? Oh de pas si loin, à côté de chez nous. En Europe. Sur les plages de Hollande. Certains ramassent les coquillages, d'autres les os de Mammouths. D'ailleurs certaines de leurs plages s'appellent Mammouth bay. Tu blagues ! Comment cela serait possible ?

Et bien il y a à peu près 35 000 ans, la Mer du Nord n'existait pas. A la place les hommes des lieux pouvaient observer d'immenses plaines à perte de vue dont les hautes herbes et arbustes régalaient le mastodonte.

Déjà hier, le rechauffement climatique entraîna la montée des eaux. Les animaux se réfugièrent sur les hauteurs. Des ilôts qui communiquaient entre eux. Puis furent isolés. Et définitivement recouverts noyant les derniers survivants. D'autres animaux échapèrent à ce déluge mais des légions furent piégées par les eaux.

Aujourd'hui les tempêtes rejettent ces trésors d'histoire sur les plages.
Moins poétique, les chalutiers dragueurs raclent le fond des mers et emportent dans leurs filets tout ce qui reste dont les os des anciens.

Un spécialiste sur eBay revend d'ailleurs une partie des achats effectués chez les pêcheurs de la Mer du Nord : Nord Sea Fossils.

Et de prendre en main ce morceau d'ivoire de 8 kg et de rêver au maître des steppes...
Enregistrer un commentaire