lundi 18 décembre 2006

Alexandrie : un ventilateur des années 20

Un aprés-midi à la recherche des splendeurs passées de la ville d'Alexandrie, riche cité occidentale au début du XXe siècle, véritable Genève du proche orient. Les bibelots des

anciennes villas se retrouvent souvent dans le quartier des brocanteurs : vases Gallé, lustres vénitiens, argenterie anglaise, meubles anciens, souvent plus dorés les uns que les autres...
Certains magasins sont aussi bien rangés que des vitrines européennes. D'autres regorgent d'un fatras impossible. Au détour d'une rue, une petite échoppe bien agencée. Nous avançons et un ventilateur magnifique attire mon regard. Une hélice en laiton de grande taille. Un moteur en état de marche, converti au 220 volts. Démonstration à l'appui, il tourne en silence. Je ne peux m'empêcher de demander le prix. Nous discutons. Le poids est un problème pour l'avion. Presque 10 kilos. Alors que déjà après quelques emplettes au Caire je ramène des livres reliés, quelques tissus, épices, savons d'Alep, boite de thé et aquarelles magnifiques de ma soeur Marine.



La compagnie de charter risque de refuser le paquetage. Nous quittons le magasin le prix ne baissant pas en dépit de discussions animées en arabe. Quelques tours dans le quartier. Retour devant le magasin. Dernière tentative. Le vendeur ne baisse que d'un iota. Nous partons à nouveau pour ne plus revenir. Le boss du magasin remplace le vendeur, nous rattrape dans la rue et accepte notre prix. L'affaire est dans le sac. Le retour sera plus difficile en avion avec 2 bagages pour un total de 40 kilos !
Mais quel objet dans un salon. Entre art nouveau et art déco, des années 20, de la marque Singer, uniquement réalisé aux US pour l'exportation en particulier en Europe ou en Afrique du Nord. Sans doute relativement rare et en fort bon état. Ah temps qui passe.
Enregistrer un commentaire