lundi 26 mars 2012

La collection Laverty exposée à l'Aboriginal Art Museum d'Utrecht

Je n'avais pas eu l'occasion d'aller au vernissage de l'exposition 'Heart & Soul, the Laverty collection" montée par Georges Petitjean au Musée d'Art Aborigène d'Utrecht. Aussi, depuis des mois j'étais assez impatient de la découvrir.
Samedi dernier sous un superbe soleil, il était temps de faire un tour dans cette belle ville d'Utrecht aux canaux très animés et achalandés.

Elisabeth et Colin Laverty sont bien plus que des collectionneurs d'art aborigène. Durant presque 40 ans de collecte, ils ont encouragé, soutenu, contribué à la reconnaissance de ce mouvement d'art contemporain. Leur démarche exemplaire et altruiste les a conduit à s'intéresser aussi bien aux artistes émergents qu'à ceux plus confirmés.

Aux questions des journalistes sur leurs artistes favoris, ils préfèrent répondre avec détachement et discrétion qu'il n'en existe point. Quelques soient les artistes, la clef de leur collection réside plus dans la recherche de ce qui intrigue...

La collection Laverty : plus de 1200 toiles d'art Aborigène

Un mot simple mais quel beau programme.

Sans conteste, la démarche des Laverty est tout à fait exemplaire dans l'art aborigène, avec plus de 1200 oeuvres, dont une majorité de peintures de premier plan. Il s'agit sans doute de la plus belle collection privée dans ce domaine, publiée dans deux ouvrages de référence mentionnés dans un article de l'excellent blog de Will Owen "Aboriginal art & culture: an american eye".


Deux toiles de Daniel Walbidi. © Collection Laverty
Photo de l'auteur du blog

Ces deux toiles de Daniel Walbidi (2007), présentent des paysages cadastraux et spirituels, dans un pointillisme délicat. Les dunes du désert ourlent les anciens lacs salés du coeur de l'Australie, avec une palette de couleurs tout en rupture avec celle de la terre. Ces teintes innovantes, audacieuses sont fertilisées par les fleurs et plantes de leur terre d'exil à Broome. L'effet de loin comme de près réserve des surprises multiples.


Deux toiles de Ramey Ramsey © Collection Laverty
Photo de l'auteur du blog

J'ai particulièrement apprécié ces 4 toiles de l'artiste Ramey Ramsey, dans cette combinaison de gris et de bleu, tout à fait originale dans l'oeuvre de ce peintre.
La toile de gauche ci-dessus a attiré particulièrement mon attention par la finesse d'un voile diaphane souligné par ces formes géométriques noires.


Deux toiles de Ramey Ramsey © Collection Laverty
Photo de l'auteur du blog

Cinq toiles de Sally Gaborit sont également mises à l'honneur.

Simplicité apparente du style de l'artiste Aborigène Sally Gabori

Le style très particulier de cette artiste m'a souvent dérouté par son apparente simplicité.
Pour la première fois, je voyais ses toiles de visu. Derrière le caractère primesautier de ces compositions jetées sur la toile, se cache en réalité un mouvement alerte et brut du geste, inscrit dans la matière. L'effet est tout à fait puissant et saisissant.


Deux toiles de Sally Gabori © Collection Laverty
Photo de l'auteur du blog

L'exposition est ouverte jusqu'au 10 juin prochain. Je vous invite à ne pas manquer cet évènement, y compris la vidéo-interview des collectionneurs, à l'entrée du Musée.
Enregistrer un commentaire