lundi 7 avril 2008

Cheops rongée par la mégalopole cairote


© Photo de l'auteur du blog.
Pyramide de Cheops. Putréfaction de la pierre.

Avec les pyramides, l'homme a voulu conjurer son destin et s'élever vers le ciel pour l'éternité. Cependant la pierre s'encroute, se craquelle et s'effrite, pulvérisée par les siècles, rongée par la mégalopole cairote toute proche.

De loin tout semble pourtant intacte. Le monument cohérent apparaît immuable, posé en majesté sur le plateau sacré.
La taille orgueilleuse des hommes a façonné les blocs. La pollution insidieuse rend lentement la roche sédimentaire, au sable du plateau de Gizeh.

L'édifice fond inexorablement, dans le microcosme moléculaire du calcaire. Cela prendra des millénaires...
Comme d'autres vanités, Cheops rejoindra la Tour de Babel et autres ziggourats, déjà muées en informes collines.

"... Nous allons combattre. Songez que du haut de ces monuments quarante siècles vous contemplent. » haranguait Napoléon le 21 juillet 1798.

c
Enregistrer un commentaire