vendredi 7 mars 2008

Un outil "passeur" de mémoire

© Collection privée BROCARD II.

Depuis 30 ans ce silex m'accompagne. Tel une simple au pierre au début. Puis comme un point d'interrogation au fil des ans. Une sorte de question sur les origines. Une invitation au rêve, à la découverte des premiers hommes.

Il me fut donné par mon père à l'occasion d'un retour d'une mission en Algérie. Un beau cadeau, riche de sens, bien au-delà des souvenirs d'aéroport dans les années 70. Il fut trouvé à l'occasion d'un jogging en plein Sahara, autour des puits de pétrole de Mereksen.

Cet objet tout droit sorti du paléolithique joua sans doute un rôle dans ma passion pour le monde des objets, comme un témoin, un outil "passeur" de mémoire, un passeport pour l'histoire.

Il convenait de le manier avec précautions tant la lame est coupante. Le fil accentué devait permettre de dépiauter une bête, de découper un os pour en récupérer la moelle. La prise en main est toujours idéale aujourd'hui, comme un outil bien pensé par d'autres hommes il y a plus de 150 000 ans.
Enregistrer un commentaire