lundi 30 juillet 2007

Tendre la main aux hommes du Néolithique


Passez la main sur ces meules et molettes du néolithique. Imaginez le geste habile des hommes d'hier. A la force du poignet ils travaillaient les grains sauvages collectés au Sahara, pour les moudre et faciliter leur alimentation.

A force d'être accroupis, agenouillés sur le sol, à créer de la farine, les femmes et hommes du néolithique avaient développé quelques pathologies, comme des usures caractéristiques des articulations à cause de mouvements beaucoup trop répétitifs.

Dans la Sahara Libyen nous trouvions de magnifiques meules tellement usées que la pierre dure offrait un galbe singulier, comme ces deux molettes au premier plan.
Celle du centre, noire est étonnante par sa forme oblonde. Elle était encore curieusement utilisée aujourd'hui par un Touareg pour poncer ses pieds. Je ne manquais pas de lui acheter après quelques tractations.

Les autres viennent d'Egypte, du Niger ou d'Algérie, avec des "peaux de pierre" plus ou moins fines. Mais toujours une excellente prise en main. Et l'émotion de tendre la main par le geste à des Hommes 8000 ans en arrière.
Enregistrer un commentaire