mercredi 7 avril 2010

Photo interdite de trois vanités irakiennes

© Photo de l'auteur du blog.
Babylone. Irak. 1997.

Nous étions au mois d'Août, au cœur de l'Irak. La température avoisinait les 45°c à l'ombre. Les moments passés au soleil étaient pénibles.

Notre guide nous invita sur cette colline pour contempler la ville de Babylone. Sur ce monticule informe, fondu, en dépression dominait une ancienne zigurat, un temple sacré des temps mésopotamiens. Il fut l'un des plus connus dans le monde, ayant attisé de nombreux mythes. S'élevait ici hier la grande et vénérable Tour de Babel, aujourd'hui décapitée, broyée par les millénaires.

Sur la droite au fond se devine la palais de Nabuchodonosor reconstruit en partie du temps de Saddam Hussein. Dans les méandre des rues il est encore possible d'y retrouver des restes des briques vernissées bleu Lapis Lazuli comparables à celles de la porte d'Ishtar, aujourd'hui à Berlin.

Sur la gauche, dominant l'ensemble du lieu s'épanouit un des palais de Saddam Hussein. Cette photo était interdite à l'époque. Il fallut ruser pour la prendre.

J'aimais particulièrement cette composition. Elle offre la vision de trois vanités humaines incomparables : la cité de Babylone, un palais du dictateur défunt, les restes de la Tour de Babel.

c
Enregistrer un commentaire