dimanche 17 mars 2013

Clin d'oeil éphémère : en attendant les oisillons

Ville de Bruxelles. Travaux sur le canal. Photo de l'auteur. 

Une maison étroite du XIXe siècle, insalubre, vermoulue, vient d'être détruite au bord du canal. Je passais souvent à côté me demandant si elle était encore habitée, songeant à ce qu'il pourrait être possible d'en faire.

Et puis voilà, patatrac, elle a disparu. Succession, spéculation, augmentation de la densité urbaine, gentrification... les hypothèses pourraient être multiples.

Une chose est certaine, elle cédera bientôt la place à un projet immobilier sur cette artère fluviale.
Rien d'extraordinaire en soit, excepté une véritable surprise sur le mur : l'entrepreneur est écolo.
25 nichoirs pour oiseau ont été disposés sur le mur mitoyen. Un beau clin d'oeil pour le printemps tant attendu.
Un pronostic : sans doute les travaux ne reprendront pas avant que les oisillons prennent l'envol.

Enregistrer un commentaire