jeudi 23 août 2012

Quand les leurres flirtent avec l'art : les hameçons de Papouasie

Hameçons en nacre et os. Papouasie Nouvelle Guinée.
© Collection privée Brocard-Estrangin. Photo de l'auteur du blog

Depuis quelques années, la collection d'hameçons est un terrain qui prend de l'ampleur. La recette est connue pour agrandir le champ de l'art : investiguer les domaines de l'artisanat dans le monde et tenter d'identifier, où des étincelles de créativité émergent, où un savoir-faire a été poussé à son paroxysme...

Hameçon en nacre et écaille de tortue. Papouasie Nouvelle Guinée.
© Collection privée Brocard-Estrangin. Photo de l'auteur du blog

Dans le royaume des hameçons, si ceux-ci restent purement utilitaires chez nous, ils prennent d'autres dimensions en particulier en Océanie. Les matériaux utilisés participent à cette valorisation, avec la noblesse de la nacre et de l'écaille de tortue.

 Hameçons en nacre et écaille de tortue. Papouasie Nouvelle Guinée.
© Collection privée Brocard-Estrangin. Photo de l'auteur du blog

Au delà du choix de la matière, le travail de mimétisme avec les poissons offre un intéressant jeu de correspondance. Les reflets des écailles, leur alignement, soulignent l'innovation des artisants, bien au delà de l'aspect purement fonctionnel.

Il en est de même, pour la complexité des assemblages des matérieux. Outre que celui-ci doit être robuste, la complexité des noeuds ajoute à l'intérêt de ce domaine, comme vous pouvez l'observer dans la photo ci-dessous.

 Hameçon en nacre et écaille de tortue. Papouasie Nouvelle Guinée.
© Collection privée Brocard-Estrangin. Photo de l'auteur du blog

Aux détours d'un magasin dédié aux collectionneurs, je m'invitais également sur ce terrain aux frontières de l'Australie. Décidément, l'Océanie offre de multiples tentations.
Les collections d'hameçons se développent aujourd'hui à grande vitesse, avec une certaine complexité et des styles très différenciés en fonction des îles et des cultures des archipels.
Les prix relativement modestes encore, peuvent varier sur des multiples de 10, en fonction de la rareté, et de la complexité des réalisations.
 
Hameçon en nacre et écaille de tortue. Papouasie Nouvelle Guinée.
© Collection privée Brocard-Estrangin. Photo de l'auteur du blog
Enregistrer un commentaire