jeudi 29 juillet 2010

Militaires entomologistes durant la conquête de l'Algérie

Courrier vers 1830. Note manuscrite du Docteur Rietschel.

Après une immersion dans les vieux papiers familiaux dans cette période estivale propice, je suis tombé sur ce courrier d'Algérie vers 1830-1840. Il souligne des échanges entre médecins militaires impliqués dans la conquête du pays par la France, en particulier entre Monsieur Delezenne, Pharmacien major et le docteur Gustave Rietschel, officier de la légion d'honneur, en photo ci-dessous en tenue de soirée (vers 1870).

En dehors de leur mission, ces hommes érudits aimaient tutoyer d'autres sciences comme celle de l'entomologie autour des insectes, ou l'archéologie. Différentes têtes de femme en marbre, d'époque romaine, furent remises par le docteur au Musée d'Alger le 24 janvier 1859. Il participa également à la découverte d'anciennes inscriptions phéniciennes et romaines dans les régions d'Alger et d'Orléanville et fut un numismate passionné. En revanche sa collection a été malheureusement dispersée vers l'année 1970, 150 ans plus tard.

Je ne résiste pas à l'intérêt de partager avec vous ce petit trésor pictural épargné et son texte rédigé par cet ancêtre, contemporain de la découverte de cet insecte endémique d'Algérie :

"Hetrodes GUYONI, arthoptère. Corps noir taché de rouge vif. Les soldats l'appellent le grand cordon de la légion d'honneur. Les arabes l'appellent Bau Aziz. On le trouve des pays des Beni Mzale à celui de Sidi bel Ablen".

Une note manuscrite d'une autre main indique "Il y en a deux sujets aux mines. Je pourrai les montrer à Monsieur Delezenne".

Une troisième main souligne la source d'un ouvrage édité en 1839, qui le premier référence cet insecte "Description par M Audinet Serville. Paris Roret - 1839. Othoptères". Hetrodes Guyoni a été découvert par Monsieur Guyon à Alger.


Docteur Chirurgien militaire Gustave Rietschel.
Conquête de l'Algérie.

Enregistrer un commentaire