mercredi 7 avril 2010

Un monde des objets fertile et surprenant

© Vassil. Fondeur Chapon. Lionne en colère. 40 cm.
"Le clan des lionnes vient de manquer sa proie après une chasse mal coordonnée.
Personne ne mangera ce soir. Celle ci est dans une colère froide…"
Collection privée Brocard II

Lionne en colère, lionne blessée... Il y a 7 ans, ces qualificatifs mis en scène par l'artiste Vassil me parlaient particulièrement. Je retrouvais dans ces sculptures la puissance expressive animale, une certaine révolte, une lassitude, une volonté marquée, aussi manifestes que le geste brut de l'artiste.
Je vivais une période charnière, en transition d'un pays à l'autre.

Ces oeuvres en bronze furent témoins de ce temps. Elles m'ont accompagné, touché, et également invité sur d'autres terrains artistiques. Aussi étrangement qu'un maître chien, j'y projetais presque mes sentiments.

Aujourd'hui j'y décèle une plus profonde sérénité dans la posture et les traits tirés, une sorte de sagesse face au monde. Elles deviennent témoins d'un autre futur.
Le monde des objets n'est-il pas fertile et surprenant ?
Enregistrer un commentaire