mercredi 7 avril 2010

Cotoyer la primitive croute terrestre

© Photo de l'auteur du blog
Alpes de Hautes Provence. Ubaye.

Nous touchions au but. Dans cette troisième journée de trek, après 11h de marche en montagne, nous devions traverser ce torrent. Harassés, le regard devenait vague. Il se projetait plus au loin vers le refuge, que dans le détail autour de nos pieds.

L'eau est limpide, cristalline. Les galets émoussés par le courant flirtent avec la surface et la plisse d'une peau vénérable. Rouges, bleus, jaunes, ils témoignent dans la pierre des oxydes des temps géologiques les plus anciens.

A plus de 3000 d'altitude, l'ancien fond des océans côtoie la primitive croute terrestre verte.
Fi des mouvements tectoniques, les Alpes de Haute Provence se gaussent des millénaires et offrent ici une myriade de couleurs.
L'appareil photo est loin dans le sac mais je ne résiste pas à cette "peinture" à l'eau.
Enregistrer un commentaire