lundi 3 novembre 2008

Mortier : des abysses aux délices de l'aïoli

Mortier en marbre rose de la vallée de Barcelonette, Alpes de Haute Provence.
Collection privée Brocard II, photo de Bertrand.


Entre Queyras et Italie, dans une petite vallée perdue des Alpes, se trouvent des gisements de pierre prisés dans différentes parties de l'Europe. Des roches furent extraites à toutes les époques. Les romains appréciaient déjà le marbre vert antique de la carrière de Maurin, côté Français. Bien plus tard, sous Napoléon III, des colonnes entières furent taillées dans cette pierre luxueuse, puis exportées sur Paris pour ajourer l'escalier monumental de l'Opéra Garnier.

J'aime suivre le chemin de ces rochers.
Dans le torrent tout proche, des blocs entiers de marbre, s'émoussent au fil des ans et des ravages des pluies d'orage ou de la fonte des neiges.
40 km plus loin, près de Barcelonette, le torrent s'est jeté dans l'Ubaye. Les larges pierres se sont délitées en de multiples cailloux polis par les flots tumultueux. Ils offrent leur vert profond teinté de blanc, aux éclats du soleil dans l'eau glacée.
Collectés en été, et disposés à la maison sur les rebords d'une terrasse, ils évoquent comme ces pierres des justes, la mémoire d'autres lieux.

Un soir, de retour d'une randonnée, je passais chez le brocanteur de la ville. Au fond du magasin se trouvait un mortier en pierre blanche et rose. J'ai toujours aimé les mortiers ou les meules, comme évoqué ici ou . Celui-ci avait quelque chose de particulier. La pierre utilisée me rappelait des parois en montagne, des fontaines dans les villages, la pierre luxueuse utilisée dans la construction de la mairie de Barcelonette. J'avais en fait devant les yeux, un témoignage populaire, familiale, utilitaire, presque quotidien de montagnards esthètes, travaillant le marbre rose.

Une pierre à la longue histoire. Issue de la période du jurassique, il y a 150 millions d'années, elle provient d'anciens plateaux sous-marin situés en pleine mer, puis déplacés dans cette petite vallée de Serenne au moment de l'érection des Alpes.
Il s'agit là d'un long chemin tectonique, des abysses aux délices de l'aïoli...

Enregistrer un commentaire