lundi 20 octobre 2008

Objets d'Océanie et conjugaison d'esprits

Esprit Mimih de la communauté de Maningrida (premier plan).
© John Mawurndjul.
© Collection privée Brocard-Estrangin
Dans la pénombre du soir, les esprits d'Océanie habitent le lieu. Aux antipodes d'une spiritualité chrétienne, dans la rupture des cultures, ils portent leurs vérités et questions sur les origines.

Au premier plan un totem Mimih de l'artiste John Mawurndjul, du camp de Maningrida. Son regard capte la lumière et offre son habit de rayures Rarrk, dans le mystère de sa nature d'objet, de peinture et d'esprit.

A ses côtés un tambour d'Ambrym porte la sonorité des ancêtres et la mémoire d'un peuple bientôt exilé face à la montée des océans.

En arrière plan, leur répondent en écho les figures Wandjinas de l'artiste Lily Karedada.
Esprits de la pluie, figures des anciens, voix des générations premières, dialoguent ainsi dans ce lieu improbable.

Les objets n'y figurent plus. Chacun devient un tremplin pour mieux comprendre le suivant. Son histoire se conjugue avec celle des autres. Une certaine puissance se dégage de l'ensemble.
Dans l'espace qui les entoure, des présences pourraient être perceptibles.
Les artistes et leurs gestes continuent-ils d'accompagner leurs sculptures ?
Enregistrer un commentaire