lundi 28 avril 2008

Dialogue avec une tête de Papouasie Nouvelle Guinée

© musée de l'Océanie de la Vieille Charité à Marseille.

Cette tête de Papouasie Nouvelle Guinée affiche des proportions presque idéales. L'artiste a conservé en guise de front la surface brute du crâne. Beige, sablée, la texture de l'os reproduit à s'y méprendre la teinte d'un visage occidental. L'absence de matière au niveau du cuir chevelu permet de modeler au plus juste les parties plus charnues du reste de la tête. Il n'y a pas d'avancée marquée comme sur d'autres oeuvres de Papouasie. Ce visage est sobre, juste, respectueux sans doute des traits du défunt.

Les lèvres entrouvertes donnent l'impression d'entamer un dialogue. Les mots s'échappent. Les yeux ombrés de rouge interrogent, accompagnent cette discussion, soulignent comme une troublante inquiétude.

Les pommettes saillantes, aiguisées offrent une certaine jeunesse à ce chef, l'harmonie d'une époque où l'obésité était absente. L'inclinaison donnée par le commissaire de l'exposition renforce la mélancolie de cette oeuvre. Ce fut une brève rencontre marquante au musée de l'Océanie de la Vieille Charité à Marseille.
Enregistrer un commentaire