lundi 24 mars 2008

Vente aux enchères chez "Menzies Art Brands" le 19 mars

© JUDY WATSON NAPANGARDI. By Menzies Art Brands.

Autour de 20 oeuvres d'art aborigène étaient à l'honneur de la dernière vente aux enchères "Dreaming" de la maison Menzies Art Brands à Melbourne, le 19 mars dernier.
Les acheteurs semblaient en revanche plus réservés que d'habitude.
Cependant quelques toiles majeures ont atteint des sommets, comme celle de Judy Watson Napangardi, en illustration de ce billet. Peinte en 1995, elle représente avec une grande finesse le rêve des femmes sur un support en lin conséquent : 193 x 367 cm. Il s'agit d'un record pour l'artiste. A noter également, le lot 244 avec une autre toile de Judy.
Plusieurs peintures de l'artiste Emily Kame Kngwarreye, que l'on comparait volontiers de son vivant à la "Matisse du désert" attirèrent l'attention avec différents lots : Big Yam Linear 1995, Kame Colour 1995, Wildflower 1994, Wildflower 1996, ...
Une oeuvre magnifique, Mina Mina, avec les célèbres filets perlés de Dorothy Robinson Napangardi ne faisait pas mentir les estimations mais se trouvait plutôt dans la fourchette basse.
Inversement une toile de Freddy Timms, Warmun - Turkey Creek 1995, ne trouvait pas preneur, en dépit d'une composition d'ochres magnifique.
Une réalisation assez remarquable du cycle Tingari, par Ronnie Tjampitjinpa, mérite le détour.
Clifford Possum Tjapaltjarri était également à l'honneur avec quelques toiles d'envergure comme Men's Spider Initiation 1999, ou Fish and Honey Dreaming 1999.
Enfin les grandes peintures étaient sur les devant de la scène lors de ses enchères, avec le sujet "Spear Straightening 1997" de Turkey Tolson Tjupurrula, offrant les lignes sinueuses en pointillé de couleurs ochres sur une toile de 211 x 364,5 cm.
Enregistrer un commentaire