samedi 2 février 2008

Ils ont cassé des têtes au Sahara


En Océanie, en Amérique du sud, dans l'Afrique Saharienne, ils ont tous cassé des têtes, à chaque époque. Cette pierre date du Néolithique. Elle provient du Sahara. Il y a 8000 ans elle fut taillée en cercle afin de former une arrête circulaire offensive. Aujourd'hui celle-ci est émoussée, certains chocs anciens attestent d'un usage violent.

Avant d'habiller ce piedestale, elle fut travaillée pour tuer. Son poids de près de un kilogramme, devait occasionner un coup très probablement fatal. Je ne cesse de m'étonner de cette propension humaine à casser les têtes. Les combats rapprochés, pour asséner les coups à bout de bras, soulignent une époque redoutable.

Cependant les hypothèses pourraient être bien différentes. Plutôt qu'une arme, cette pierre ne se destinait-elle pas à accomplir le rôle simple et performant d'un outil ? Avec un usage possible à la fin des combats ou des parties de chasse, pour récupérer la matière grasse des cervelles. Cette substance précieuse complétait ainsi un régime relativement en pauvre graisse en ces temps reculés...

Oublions un peu le côté macabre éventuel pour ne plus considérer que l'objet dans son entièreté. Simplicité des formes. Courbes et cercles affinés... Sa beauté ne dépasse-t-elle pas de loin la fonction potentielle ?

Enregistrer un commentaire