samedi 8 décembre 2007

Rêve de collectionneur : la Place Rouge à Moscou en 1880

Sur cette photo il s'agit du marché des antiquités sur la Place Rouge à Moscou autour de 1880.
Dans cette période charnière, fragile, annonçant le bruit de la Révolution, les jeunes aristocrates vendaient les souvenirs de famille. Il était utile d'avoir plus de liquide pour faire face au futur. En ce temps, de formidable objets, peintures, collections, provenant de grandes familles se retrouvaient ainsi sur le marché. Ils étaient dans certains cas restés deux ou trois siècles dans la même lignée.

Pour un collectionneur, cela devait représenter une assez extraordinaire opportunité.
Ce fut le cas du grand parfumeur Henry Brocard, qui composa une large collection à cette époque, très diversifiée, des étoffes d'Iran, de Mongolie, à la porcelaine fine, aux primitifs flamands. Dans ce dernier domaine, il avait une collection comparable à celle de l'Hermitage, partageant avec ce grand musée quelques cessions de collections venant des nobles russes.

Il s'intéressa aussi aux traditions russes, aux objets régionaux, presque primitifs, qui aujourd'hui se retrouvent dans la galerie Tretiakov. Cela devait être une grande aventure "Sur les pas d'une collection"...

En savoir plus ? Le blog Brocard.

Enregistrer un commentaire