dimanche 16 décembre 2007

Carré de soie russe, bien avant la maison Hermès

Au coeur de la Russie du XVIIIe siècle et des débuts du XIXe, le travail de la soie était fort prisé. De grandes compagnies russes et étrangères développèrent cette industrie avec succès. Les bourgeois et aristocrates de ce temps se laissaient séduire par ces étoffes fines. Bien recherchée s'il en est, la soie était agrémentée d'autres effets précieux, comme ces fils d'argent ou d'or dessinant des feuillages, fleurs ou trophées.

Les russes devaient naturellement être touchés par ces riches tissus, influencés par le savoir faire des peuples nomades de la route de la soie, pas si lointaine.

Ce carré de soie fut inventé bien avant ceux de la maison Hermès. Il habilla un temps les murs d'une maison en Russie, puis presque 150 ans plus tard, celui d'une cheminée dans un ancien appartement en Europe de l'Ouest. La soie si fine, est fragilisée par les fils d'argent plus rigides. L'ensemble, gris-sépia jongle entre le très contemporain et les délicates décorations du début du XIXe siècle. L'ensemble est si ténue qu'il se trouve maintenant dans une petite malle.
Enregistrer un commentaire