mercredi 7 novembre 2007

Rêve d'un voyage ancestrale Aborigène

Vous pourriez imaginer une étoffe, tressée de fils rouges et perlée de sable. La sinuosité des lignes ocres suggère comme un coup de vent, vrillant un instant l'espace. On devine un effet presque velouté où la main rêve de glisser.

Le centre encadré de points blancs invite le regard. Attire. Rythme la découverte du lieu, du coeur vers la périphérie. Trois codes couleurs habitent simplement l'endroit et donnent corps à un rêve discret, caché dans le pointillisme couleur terre.

L'oeil s'attarde sur ces mouvements circulaires, verticaux, imprimés par ces touches habiles dans le sable. Pics rocheux ? Lieux de campement ? Espaces de rencontre ? Rythmes telluriques des dunes autout de Kintore ? Périples chantés au fil des cycles Tingari avec les jeunes initiés ? Ces éléments figurent sans doute dans les rêves de voyage hérités des grand-pères de la jeune artiste Nellie Marks Nakamarra.
Née autour de 1970, petite soeur de l'artiste éponyme Elisabeth, elle n'en dira cependant pas plus. Mais le charme de cette peinture sur toile opère.
Enregistrer un commentaire