dimanche 25 novembre 2007

Montée des eaux et art du Vanuatu

L'île Vanuatu risque de bientôt disparaître en raison du réchauffement climatique et de la montée des eaux. En 2001, l'île voisine de Tuvalu également concernée, concluait un accord avec la Nouvelle Zélande toute proche, pour accueillir ses 11 000 habitants menacés.

Les eaux grignotent aujourd'hui les racines des bananiers, rentrent dans les terres... Ce n'est qu'un début. Si les eaux gagnent 1 m, toutes ces îles seront impactées et leur culture pourrait disparaître progressivement. Quelques articles sur le sujet, également sur le site du Monde.

Leur art, tout à fait unique, exploite différents matériaux présents sur l'ïle, comme le coeur des racines de fougères. La texture est granuleuse, fibreuse, noire, rajoutant une dimension inquiétante à la sculpture.

Dans le village, ces statues sont disposées à l'entrée des maisons des hommes les plus importants. Elles représentent un ancètre stylisé avec une tête étrange et ovoïde, des yeux très larges et plats. Une telle oeuvre assure une protection à son propriétaire et à son entourage, grâce à toute la lignée des anciens symbolisée.

Une vue de l'île d'Ambrym avec une vision en relief du site Google Earth montre l'environnement de façon assez réaliste. La forêt a déjà les pieds dans l'eau de mer salée.

D'autres statues d'Ambrym à découvrir dans les réserves du Musée du Quai Branly ©.
Enregistrer un commentaire