lundi 26 novembre 2007

Art Ghandara sous les traits du visage d'Alexandre le grand

© Collection privée Brocard-Estrangin


Sur la route de la soie, aux confins du Pakistan se rencontrèrent de nombreuses cultures. Sous l'impulsion d'Alexandre le Grand, boudhisme, Indouisme, art hellénistique se marièrent intimement pour donner naissance à des sculptures "fusion" étonnantes. Ce terreau fertile permit l'émergence de l'art du Ghandara entre 200 av. JC et le Ve siècle. Bouddha renaissait ainsi sous les traits créatifs des tailleurs de pierre grec.
Ce visage paisible, les yeux mi-clos, la bouche esquissant un sourire, souligne l'intériorité du sujet. Un turban symbolisé recouvre une chevelure abondante. En schiste bleu, cette sculpture évoque un homme de l'âge du Grand Alexandre, tout en contraste, marqué de sérénité, comme ayant renoncé aux choses du monde.
Enregistrer un commentaire