mercredi 19 septembre 2007

Les figures géométriques des cycles du rêve


Cycle Tingari par Elisabeth Marks Nakamarra ©
Collection privée, Paris.

Ces combinaisons géométriques de l'artiste Elisabeth Marks Nakamarra sont bien loin de la peinture du précédent post. Les couleurs sont limitées à souvent deux teintes principales, qui alternent et offrent des effets de brillance sur la toile, allant jusqu'à taquiner nos sens visuels.
Le fil dessiné par le pinceau est marqué, et n'offre pas de place à l'hésitation dans une composition très structurée.

Le peintre représente ici une déclinaison intéressante du cycle Tingari. C'est en fait un chemin chanté sacré traversant de vastes territoires de l'Australie centrale. Les femmes initiées, profitent de cette occasion privilégiée pour transmettre par la voix la tradition, les rêves et l'histoire des ancètres aux plus jeunes, depuis de nombreuses générations. Marche et chant, quelle belle combinaison.

De nombreuses galeries proposent des peintures d'Elisabeth, comme la très réputée communauté de Papunya Tula, où l'artiste vit le jour en 1959.

A consulter : une autre interprétation des cycles Tingari par l'artiste Tony Tjakamarra, le cycle des chants Tingari.

© Artiste Elisabeth Marks Nakamarra
Enregistrer un commentaire