mardi 31 juillet 2007

Présentation d'un tableau aborigène du Musée du Quai Branly : Dave Ross Pwerle

© Musée du Quai Branly, Dave Ross Pwerle

J'aimerais vous présenter à titre documentaire une oeuvre du Musée du Quai Branly réalisée par l'artiste aborigène Dave Ross Pwerle. Un commentaire sur le blog avait été déposé à son sujet mais je crains qu'il soit passé inaperçu. Et pourtant il ne manque pas d'intérêt puisque son auteur, Stéphane Jacob, grand spécialiste de l'art aborigène depuis 1996 à Paris, avait vendu lui-même cette oeuvre au Musée il y a quelques années.

Commentaire de Stéphane Jacob, posté en Avril dernier sur ce tableau.
www.artsdaustralie.com

"Ce tableau , appartenant à la Collection du Musée du Quai Branly à Paris, est composé de plusieurs panneaux imbriqués les uns dans les autres. Il reprend, en s’inspirant des peintures corporelles, le Rêve de la Nuit dans lequel les ancêtres parcourent le ciel pendant la nuit en tenant des torches qui laissent la trace de leurs cendres.

Les motifs sont ceux utilisés lors de cérémonies liée au Rêve de la Nuit et à celui de l’herbe “munyeroo”, pâture des émeus. La cérémonie dure toute la nuit et culmine au moment où l’étoile du matin, suivie de l’astre solaire, vient dissiper les ténèbres.

Cette vision céleste comprend aussi des motifs terrestres comme le cercle qui, ailleurs évoque des points de réunion. Elle renvoie à une conception de l’univers où tout est lié.

Le jeu des lignes sous-jacent suggère un réseau de communications multiples entre les éléments.

Cet entrecroisement structure le tableau selon une multiplicité de figures gométriques : triangles, carrés, rectangles, losanges. Ces superpositions de motifs créent un effet optique de dédoublement des plans. Sa palette restreinte au rouge, au noir et au blanc assure à cette œuvre une vitalité saisissante.

Dave Ross Pwerle est un puissant gardien de la loi , sa peinture reflète l’importance de sa charge."

Il est rare d'avoir une explication aussi fouillée et approfondie sur une oeuvre aborigène, beaucoup de symboles restant secrets pour les non inititiés. Merci à Stéphane de partager ainsi ses connaissances.

D'autres tableaux de Dave Ross Pwerle sont visibles sur le blog :
- Dave Ross Pwerle "business des hommes"
- le rite de l'igname
- Découverte d'un artiste aborigène : David Ross Pwerle


Enregistrer un commentaire