samedi 27 janvier 2007

Art aborigène : l'émergence de la vie de Janice Petrick Kemarre

Les fleurs du bush s'épanouissent sur cette peinture, de façon symbolique, comme un jeu de pétales chahuté après la récolte. Le mouvement, la palette des couleurs, entraînent dans un univers onirique. La pluie tombe depuis peu et reveille les plantes dispersées. La vie apparaît des graines disséminées. Les plantes se contruisent en liberté, dans toutes leurs formes. Respectent la grammaire du sol et impriment comme une respiration de la pensée.
Une toile de la jeune artiste aborigène Janice Petrick Kemarre, fille de l'éponyme Josie, peinte durant l'hiver 2005, sur les terres d'Utopia.
Enregistrer un commentaire