lundi 18 décembre 2006

Au coeur des maisons

Se glisser dans le grenier. Ouvrir des malles non consultées pour certaines depuis presque 100 ans. Consulter des témoignages de la famille. Des photos, médailles, linges, étoffes, bibelots, plumes anciennes... Un simple crayon à papier sous Charles X ou cette modeste plume en bois du grand-père militaire s'illustrant comme médecin durant la conquête de l'Algérie en 1830. Ces lunettes cerclées d'argent sentant encore l'odeur acre de coups de chaud lors d'opérations chirurgicales en Afrique du Nord. Quelques notes méticuleusement retranscrites sur un papier chiffon.
Et l'imagination prend la suite. Les sens donnent du corps. Les objets tendent la main. La pensée partagée s'offre au lecteur par son papier craquelé comme un témoignage vivant.
Commençait avec enthousiasme cette découverte au coeur des objets familiaux. Des objets affectifs, proches, intimes, porteur d'une certaine nostalgie, d'un autre temps presque plus glorieux. Plein de mystère. Celui des parfums. De l'industrialisation du monde.
Cela dura un temps. Celui des maisons. Puis de leur vente. Refermant ces greniers et les dispersant définitivement.
Enregistrer un commentaire